Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 21:44

Au pays du ramequin et du comté quand on parle de croûte, c'est souvent de fromage qu'il s'agit. Pas pour notre Jeannot qui est aussi homme de culture ! 

Nantua-foire-aux-croûtes-inauguration-expo-04-2013-e136550

Conscient de ses limites vocales et touché par une interdiction de chants édictée par Météo France - surnommé par ses amis GOUDURIX comme le barde d'Astérix ses tentatives musicales restent une véritable calamité sauf pour le monde agricole en période de sécheresse - c'est vers l'art pictural qu'il se dirige désormais  en inaugurant la 1ère foire aux croûtes*  de Nantua.

L’origine des « Foires aux croûtes » remonte au début du XXe siècle. Inventée par un autre joyeux luron, Jules Depaquit, dessinateur et illustrateur de journaux humoristiques, et premier maire de la Commune libre de Montmartre, ce qui devait être un canular devint une manifestation digne d’intérêt.

* On désignait alors par « croûte » un tableau raté, le peintre avait tellement repris son œuvre qu’elle atteignait une épaisseur anormale. La « croûte » était à l’origine la couche d’enduit plâtreux qui recouvrait une toile en tissu afin de pouvoir la peindre.

Partager cet article

Repost0

commentaires